Envie de recevoir mes 7 recettes favorites pour éliminer les toxines, accélérer la perte de masse grasse et gagner en énergie ?

Cliquez-ici


(En plus, c'est gratuit !)




 
jus ail

Les Bienfaits du Jus d’Ail

L’ail est cultivé et consommé dans presque toutes les régions du monde en raison de son goût bien entendu, mais aussi de la myriade de bienfaits qu’il recèle.
On en trouve ainsi en abondance dans la cuisine chinoise ou celle du pourtour du bassin méditerranéen.

Le bulbe de l’ail se compose de plusieurs gousses enveloppées d’une tunique parcheminée. En forme de larme, il mesure en général environ 5 cm de haut et autant de large.

Les bénéfices nutritionnels de l’ail

L’ail est une excellente source de vitamines A, B et C.
Il est riche en manganèse, phosphore, calcium, cuivre, potassium, fer et cuivre.

Il contient également des acides aminés, des huiles essentielles, des glycosides, et l’on y trouve des traces de germanium, de sélénium et de tellure.

L’ail contient, tout comme l’oignon, le poireau, la ciboulette et l’échalote, certains phytonutriments aux vertus antioxydantes.
Il comptabilise au total douze types d’antioxydants.
Il fait partie de ces superaliments auxquels la cuisson ne fait pas perdre ses vertus médicinales. Toutefois, l’ail peut très bien se consommer dans un jus de légumes cru.

Les vertus thérapeutiques du jus d’ail

Les bienfaits pour la santé présentés par l’ail tournent autour de ses propriétés antimicrobiennes.
L’ail est efficace non seulement contre les bactéries, mais aussi des champignons, des parasites intestinaux, des virus, certaines mycoses, etc.
Il agit comme un antibiotique naturel et stimule l’immunité.
Ses propriétés antioxydantes en font de plus un allié pour prévenir les dommages causés dans l’organisme par les radicaux libres.

Il faut consommer de l’ail à hauteur de deux à trois gousses par jour pour bénéficier de ses bienfaits.

Aide à prévenir le cancer

L’ail présente des propriétés anticancéreuses qui en font un bon allié pour diminuer le risque de développer certains cancers comme ceux touchant l’estomac et le colon.

Aide à prévenir le rhume

Si vous sentez un rhume arriver, prenez une ou deux gousses d’ail pour le combattre. Consommer de l’ail si le rhume est déjà installé a aussi ses bienfaits. L’ail soulage en effet la congestion et favorise une guérison rapide.

Contribue à la prévention des maladies cardiovasculaires

Le jus d’ail contribue de façon significative à réduire l’oxydation du cholestérol sanguin, la formation de la plaque d’athérome, et donc les risques de maladies cardiovasculaires.

Aide à réguler la glycémie chez le diabétique

La consommation d’une gousse d’ail par jour contribue à faire baisser le taux de sucre dans le sang.

Aide à soigner l’encéphalite

L’ail, pris à fortes doses – sous observation médicale bien entendu –, est connu pour contribuer à guérir certaines formes d’encéphalite.

Contribue à traiter les mycoses

La consommation de jus d’ail cru est efficace pour traiter les mycoses comme le pied d’athlète ou certaines infections des oreilles. Le jus d’ail peut également être appliqué localement pour apaiser une démangeaison.

Contribue à lutter contre l’hypertension

En aidant à nettoyer les artères de leurs dépôts, l’ail contribue à réguler la tension artérielle.

Aide à prévenir certains ulcères gastroduodénaux

L’ail est efficace pour prévenir une infection bactérienne à l’origine de nombreux ulcères gastroduodénaux.

Aide à purifier l’organisme

Les composés soufrés contenus dans l’ail contribuent efficacement à détoxifier le sang, à le débarrasser du plomb et d’autres métaux lourds.

Contribue à soulager les ballonnements

Même pris en petit quantité, l’ail peut contribuer à soulager les personnes sujettes aux ballonnements.

Mes conseils :

Il n’est pas si simple de manger de l’ail cru, il faut s’y accoutumer progressivement.
Mais en considération de tous ses bienfaits, l’introduire quotidiennement dans son alimentation vaut la peine. Ajoutez une à deux gousses d’ail à votre recette de jus préféré pour profiter de ses bienfaits.

Une petite astuce spéciale maintenant !
Avant d’aller vous coucher, ciselez finement une ou deux gousses d’ail frais, ou mixez-les, puis, maintenant que les enzymes de type alliinases qu’il contient ont été libérés, laissez l’ail s’aérer quelques minutes pendant que vous nettoyez le mixer ou la planche à découper.

Déposez ensuite l’ail ciselé ou haché dans une cuillère puis avalez cette préparation sans la mâcher de façon à éviter de gagner une mauvaise haleine dans l’opération.

L’ail circulera à travers votre système digestif pendant votre sommeil, neutralisant de nombreuses substances néfastes : toxines, mauvaises bactéries, champignons, virus, substances cancérigènes, et autres composés chimiques nocifs avant qu’ils n’atteignent vos tissus.

Au matin, boire un verre d’eau.
Vos premières selles de la journée auront une forte odeur d’ail ; ce sera le signe que de nombreuses substances nuisibles auront été éliminées de votre corps.
Essayer cette astuce ne coûte pas grand-chose, et elle est d’autant plus utile à l’issue d’une journée où vous avez mangé sans trop faire attention.