Monodiète ou jeûne ? Quelle est la meilleure option ?

Si vous lisez cet article, c’est très probablement car vous souhaitez faire un jeune ou une monodiète mais ne savez pas trop quelle option choisir.

Vous vous demandez sûrement si la monodiète est plus adaptée à votre situation ou à l’inverse si vous devriez opter pour un jeune.

Ca tombe bien, c’est exactement ce que nous allons voir dans cet article.

Toutefois, avant de commencer je tiens à préciser que dans cet article nous ne verrons pas en détail comment faire une monodiète (c’est-à-dire manger q’un aliment pendant plusieurs jours) ou comment faire un jeûne car ce sont des sujets que j’ai déjà abordé sur mon site. 

A qui s’adresse la monodiète ?

D’après moi, la mono diète est plus adaptée aux personnes qui découvrent l’univers des “cures detox”.

Et je la recommande donc aux “débutants”.

Pourquoi ?

Simplement, car si vous n’avez jamais jeûné par le passé cela peut être assez intimidant et je sais que beaucoup de personne n’osent pas franchir le pas.

La monodiète est donc un excellent moyen d’aller progressivement vers le jeune.

Et cela pour plusieurs raisons :

Premièrement, cela vous permet de mieux appréhender la sensation de faim et de ressentir la différence entre ce que j’appelle la “faim physique” c’est-à-dire celle qu’on peut ressentir quand on a pas manger depuis un certain temps de la “faim psychologique” qui vous pousse à manger par habitude ou par ennuie.

Car même si vous continuez d’avoir des repas (fruits, légumes ou riz) tout au long de la journée, ils sont généralement moins copieux que d’habitude et permettent donc de mettre au repos votre système digestif.

D’ailleurs, quelle est la dernière fois que vous avez eu vraiment faim ?

J’aime bien poser cette question car cela permet de voir assez facilement les personnes qui écoutent les sensations que leur corps leur envoie de celles qui ne font absolument pas attention.

Deuxièmement, cela vous permet de réaliser que ce n’est pas si difficile que vous le pensiez et que vous êtes largement capable de réussir à aller au bout de votre monodiète.

Cela motive généralement à aller plus loin et à changer son alimentation sur le long terme et lève les peurs et les appréhensions.

Enfin, cela permet surtout de vous faire ressentir les bienfaits d’une “cure detox” sur votre santé.

Vous vous rendez compte qu’en moins d’une semaine vous pouvez complètement changer la relation que vous avez avec la nourriture et cela motive donc à poursuivre dans cette direction.

A qui s’adresse le jeûne ?

Vous l’aurez compris, je vous recommande de faire un jeûne si vous avez déjà fait une monodiète (ou autre type de cure detox) par le passé.

Attention, je n’ai pas dit que vous ne pouvez pas faire un jeûne directement si vous vous en sentez capable.

Toutefois, d’expérience je sais qu’une grande majorité de personne préfèrent y aller petit à petit plutôt que de se lancer tête baissée dans un jeune.

D’ailleurs, vous devez aussi savoir que le jeûne est beaucoup plus bénéfique que la monodiète car il permet d’activer de nombreuses réactions dans l’organisme comme l’autophagie, la cétogénèse, …