Monodiète : comment “nettoyer” votre organisme grâce à cette cure ?

Si vous lisez cet article, c’est probablement car vous vous intéressez au cure detox et souhaitez faire une monodiète mais ne savez pas vraiment par où commencer et vous sentez peut-être un peu perdu.

Vous vous demandez sûrement :

Comment faire ? Quels aliments choisir ? Quels sont les bénéfices ? Est-ce que cela comporte des risques ? etc, etc

Rassurez-vous, je suis passé par là avant vous !

La première fois que j’ai voulu faire une monodiète, je n’avais pas la moindre idée de comment faire et j’ai fait de nombreuses erreurs.

Et c’est exactement pour ça que j’ai décidé d’écrire cet article.

C’est-à-dire, pour vous éviter de faire les mêmes erreurs que moi et vous permettre de faire votre première mono-diète le plus sainement, le plus simplement possible et sans compromettre votre santé.

Avant de vous donner le mode d’emploi d’une monodiète réussie, j’aimerais voir avec vous quelles sont les raisons qui peuvent vous motiver à commencer.

Pourquoi faire une monodiète ?

La première chose à savoir est que ce n’est pas un régime.

Autrement dit, si la seule raison qui vous motive à faire une monodiète est de perdre 5kg en 3 jours car vous allez vous mettre en maillot de bain pour la première fois de l’année alors vous faites fausse route.

En revanche, si vous cherchez un moyen de mettre votre système digestif au repos, un moyen de soutenir votre organisme dans le processus naturel d’élimination des toxines, une cure pour purifier votre organisme, … alors vous partez dans la bonne direction.

Attention, je ne dis pas qu’une monodiète ne peut pas être utile si vous souhaitez mincir durablement mais simplement que ce n’est un régime miracle.

Toutefois, cela peut-être une excellente passerelle vers un rééquilibrage alimentaire durable.

Maintenant que les choses sont claires entre nous, passons à la partie qui vous intéresse vraiment : le mode d’emploi d’une mono-diète réussie !

Mode d’emploi

Avant

Pour profiter pleinement des bienfaits de votre cure, je vous conseille de vous préparer quelques jours à l’avance.

Cela vous permettra non seulement de moins ressentir les éventuels effets négatifs (mal de crâne et autres) mais surtout de mettre toutes les chances de votre côté pour aller jusqu’au bout et multiplier les effets positifs sur le long terme.

Cela ne vous viendrait sûrement pas à l’idée d’aller courir un marathon sans vous préparer à l’avance ?

Et bien c’est pareil pour une mono diète.

Comment bien se préparer ?

Rassurez-vous, ce n’est pas très compliqué.

Une semaine avant de commencer votre mono-diète, je vous conseille de réduire petit à petit votre consommation de stimulants (café, alcool, …), de produits gras, de produits sucrés, de produits transformés, de plats préparés, …

Car vous imaginez bien que si vous mangez une pizza 4 fromages la veille de votre monodiète vous n’allez pas en profiter pleinement (ni de la pizza, ni de la monodiète).

Si vous êtes accro au café, je vous conseille vraiment de réduire votre consommation progressivement tout au long de la semaine car cela limite grandement les maux de tête.

Pour les plus courageux, je vous conseille d’arrêter complètement la consommation de produits industriels, de produits laitiers et produits issus de monde animale (viande, poisson, oeuf) 2 jours avant de commencer votre monodiète.

A la place, privilégiez le plus possible une alimentation riche en produits bruts et notamment en fruits et légumes.

Maintenant que nous avons vu comment bien se préparer, il est de temps de voir comment faire.

Pendant

Il existe plusieurs types de monodiète.

  • 1 jour par semaine

Certaines personnes préfèrent l’effectuer un jour par semaine pendant plusieurs semaines.

Par exemple :

Tous les Dimanches (ou un autre jour) vous ne consommez qu’un seul aliment tout au long de la journée et cela pendant 4, 5, 6, …semaines consécutives.

L’avantage de cette option est qu’elle est assez simple à réaliser et est accessible au plus grand nombre.

Toutefois, pour moi elle comporte 2 inconvénients principaux.

Le premier inconvénient est que pour être réellement efficace sur la santé vous devez la prolonger pendant longtemps.

Le deuxième est que d’après mon expérience, la plupart des personnes qui optent pour cette option ne font absolument pas attention à leur alimentation tout au long de la semaine sous prétexte qu’ils font attention le Dimanche.

Vous imaginez bien que ce n’est pas très sain.

Ca serait un peu comme dire, je peux consommer autant de pâte à tartiner que je veux tous les jours de la semaine mais c’est pas grave car je vais au sport et mange des légumes le WE.

  • Chaque soir

D’autres préfèrent ne manger qu’un seul aliment chaque soir de la semaine pendant 7 jours.

Honnêtement, je ne suis pas très fan de cette cure et ne l’ai jamais essayé/conseillé donc je n’ai pas grand chose à dire de plus.

  • Pendant 2 à 3 jours

C’est l’option que je préfère et celle que je vous recommande.

Vous allez voir c’est très simple.

Pendant 3 jours, vous ne mangez qu’un seul aliment.

Autrement dit, pendant 3 jours vous devez consommer qu’un seul produit et cela tout au long de la journée.

Mon conseil pour rendre votre mono diète plus agréable est de faire varier le plus possible la façons dont vous consommer l’aliment.

Exemple :

Dans le cadre d’une monodiète de pomme, vous pouvez consommer une pomme cru, une salade de pomme avec un peu de cannelle, une compote de pomme, …

Maintenant que nous avons vu les différents types de monodiète, vous vous demandez sûrement quels aliments choisir.

Ca tombe bien, c’est exactement ce que nous allons voir dans la suite de cet article !

Quel aliment pour la monodiète ?

C’est probablement la question qu’on me pose le plus souvent !

“Adrien, j’aimerais bien faire une mono-diète mais je ne sais pas quel produit choisir ?”

Plusieurs options s’offrent à vous, vous pouvez choisir de faire soit une monodiète de fruits, de céréales ou alternée.

Les monodiètes de fruits et légumes

C’est l’option la plus classique et celle que je vous recommande d’essayer en priorité.

Vous pouvez choisir de faire votre monodiète avec de la pomme, du raisin, de la banane, du melon, …

Pour aller plus loin, je vous conseille de lire mon article dédié aux monodiètes de fruits.

Les monodiètes de céréales

Une autre option possible est de faire une mono diète à base de céréale tel que le riz ou le quinoa.

Pour être très transparent avec vous, je ne suis un grand fan des monodiètes de riz car je les trouve très fades et donc beaucoup plus difficile à tenir.

Mais comme tous les goûts sont dans la nature, si cela vous intéresse voici quelques conseils pratiques.

La monodiète de riz

Vous devez savoir qu’on recommande souvent la monodiète de riz car elle permet d’aider l’organisme à purifier le sang et éliminer les toxines.

Si vous decidez de faire une monodiète de riz, vous devez absolument choisir du riz complet bio et non du riz blanc.

Pourquoi ?

Bio, car vous cherchez à favoriser l’élimination des toxines dans votre organisme et non pas à ajouter des métaux lourds.

Or, il a été montré à plusieurs reprises que le riz contient de l’arsenic.

Complet, car le riz complet a un indice glycémique moins élevé que le riz blanc et contient beaucoup plus de fibres ce qui facilite le “nettoyage” du système digestif.

Quelle quantité manger ?

Cela dépend beaucoup de vous.

Vous pouvez décider de garder un rythme “normal” de 3 repas par jour pour des raisons pratiques et dans ce cas là vous allez privilégier 3 “grosses” portions, soit opter pour des plus petits portions que vous pouvez étaler tout au long de la journée.

Maintenant, que nous avons vu les mono-diètes de fruits et de céréales, on va se pencher sur les alternées.

Les monodiètes alternées

Moins connue que la mono diète “classique”, c’est un excellent choix pour les personnes qui se lassent vite et/ou qui n’ont pas réussi à tenir l’option “classique”.

Comment ça marche ?

Comme son nom l’indique, l’idée est d’alterner les produits à chaque repas et donc d’être un peu plus variée qu’une monodiète “classique”.

C’est d’ailleurs, pour moi, son seul et unique avantage.

Toutefois, vous ne pouvez pas mélanger différents aliments entre eux pendant un même repas.

Prenons un exemple concret pour bien comprendre :

Pendant une mono-diète alternée, vous pouvez prendre une salade de pomme au petit-déjeuner, un bol de riz complet au déjeuner et une assiette de brocoli le soir.

Mais vous ne pouvez pas, prendre une salade de fruits au petit déjeuner, un bol de riz avec des brocolis le midi et une soupe de légumes verts le soir car vous avez mélangé différents produits au cours d’un même repas.

Maintenant que vous avons vu les différentes options qui s’offrent à vous, j’aimerais vous donner quelques conseils pour réussir à aller jusqu’au bout de votre cure.

Comment tenir pendant une monodiète ?

C’est une question qu’on me pose très régulièrement.

Pour être honnête, il n’y a pas de recette universelle qui permet de garantir à 100% que vous irez jusqu’au bout de votre cure.

Tout simplement, car nous sommes tous différents.

Toutefois, vous pouvez considérablement augmenter vos chances de réussite si vous suivez les deux conseils suivants.

La première chose à faire est de se fixer un objectif.

Est-ce que vous souhaitez tenir 3 jours ? 5 jours ? 1 semaine ?

Il est beaucoup plus facile de se tenir à son engagement quand on sait à l’avance quand est ce qu’on a prévu d’arrêter.

La deuxième chose à faire est de savoir ce qui vous motive.

Est-ce que c’est pour avoir plus d’énergie ? Pour vous sentir mieux dans votre corps ? Pour avoir une meilleure santé ? Pour changer votre alimentation sur le long terme ? Par purifier votre organisme ?

Avoir un “pourquoi” fort permet de s’y reconnecter pendant les moments difficiles et donc de tenir beaucoup plus facilement.

Quand commencer ?

Là aussi cela dépend beaucoup de vous.

J’aime bien dire que le meilleur moment pour comment est tout simplement quand vous en ressentez le besoin.

Certaines personnes souhaitent faire une mono diète après les fêtes de fin d’année, d’autres au printemps, d’autres après des excès à répétition, d’autres en automne, d’autres pour entamer un ré-équilibrage alimentaire,  …

Le plus important est d’écouter votre corps et les signaux qu’il vous envoie.

Quels sont les dangers ?

Maintenant que nous avons vu comment faire, vous vous demandez sûrement si cela ne comporte pas de risque pour la santé.

Pour des raisons pratiques, j’ai préféré répondre à cette question dans un article dédié afin d’éviter d’ajouter encore plus de contenu à cet article qui commence déjà à se faire long.

Que manger après une monodiète ?

J’aime beaucoup les personnes qui me posent cette question car cela montre qu’elles souhaitent profiter de leur mono diète pour changer leur habitude alimentaire sur le long terme.

Et c’est exactement ce que je vous recommande de faire !

Pour des questions pratiques, là aussi j’ai préféré répondre à cette question dans un article dédié.

Jeûne ou monodiète ?

C’est une excellente question et on me la pose régulièrement.

D’après moi, la mono diète est une excellente passerelle vers le jeûne pour toutes les personnes qui n’osent pas franchir le pas.

Toutefois, si vous vous en sentez capable alors je vous recommande plus de faire un jeûne car les bienfaits sont beaucoup plus nombreux.

Si vous hésitez et ne savez pas quelle option choisir, je vous invite à lire mon article dédié où je réponds plus en détail à cette question.